Depuis le 19ème siècle, l'hygiène et la santé des troupes sont des problèmes essentiels pour le service médical de l'Armée des Indes. Des règles d'hygiène très strictes sont imposées aux soldats. L'arrivée en France durant l'automne, le climat froid et humide fait craindre une augmentation des pneumopathies. De nombreux cas sont effectivement signalés mais les problèmes digestifs prédominent en raison du changement de nourriture et de l'utilisation d'eau non potable.  Durant l'hiver, c'est un mal redoutable, appelé "pied des tranchées" qui touche de nombreux soldats tant Britanniques qu'Indiens. Ce mal atteint le soldat lorsque les pieds demeurent plus de vingt quatre heures dans une eau glacée.  Vingt mille combattants Britanniques et Indiens seront réformés pour cette affection.

hopit

Copyright ARHAM - Décembre 2008